Payday loans
fermer

Login pour membres de la Communauté Glanzce!

loggez vous!

Il fait l’actualité avec le succès du Football Club de Wiltz, dont il est le président. Aujourd’hui il nous reçoit dans cette ville du nord du Luxembourg, qui l’a vu naître et grandir. L’entrevue durera plusieurs heures, partageant ses souvenirs dans son bureau d’abord, et un diner sous les voutes en pierres naturelles des Anciennes Tanneries ensuite.

Henri Roemer fait carrière dans la diplomatie, le football, les médias et l’hôtellerie. Ces vocations sont choisies tout simplement par passion. « J’aime ce que je fais, sinon, je ne le ferais pas ! ». C’est avec une once de discrétion qu’il nous raconte ses innombrables voyages et anecdotes en compagnie des personnalités les plus puissantes au monde. En effet, il ne s’adonne aux confessions qu’avec une retenue particulière, trahissant son humilité. Et pour cause, Henri Roemer est avant tout une personne chaleureuse, qui aime la vie, faire la fête et bien manger. « Je ne dis jamais non quand ça bouge et je suis rarement le premier à rentrer ! » Il garde les pieds sur terre même si lui est arrivé de prendre huit avions en une seule journée !

Fons Leweck: impose son style

Son père lui transmet la passion du ballon rond. Aujourd’hui Fons Leweck est le plus connu des footballeurs de l’équipe nationale du Luxembourg. Il y a deux ans il suit le chemin de la mode, son deuxième amour. Il ouvre Fonshop dans l’hôtel Sport Leweck appartenant à ses  parents. Cet automne, il s’envole seul vers d’autres horizons et c’est dans une grande bâtisse entièrement  rénovée au 61 grand rue à Ettelbruck qu’il pose bagages…et Fonshop brille de plus belle.

Petites confessions entre sport et mode autour d’un café.

Mars Di Bartolomeo : Enfant des bois, homme de terrain

« J’aime la vie et les gens. Si j’ai le choix de décider entre une option positive ou négative, j’opte pour la positive. Je suis toujours en mouvement, je peux facilement m’emballer que ce soit pour me passionner ou me fâcher et là, ça part très vite ! ». Malgré ses multiples responsabilités, Mars Di Bartolomeo est resté cet enfant espiègle et curieux, celui qui joue dans la rue et part à la conquête des bois, qui observe amoureusement sa  mère et sa grand-mère  préparer les gâteaux, retenant chacun de leurs gestes. Aujourd’hui ministre de la santé, c’est avec simplicité qu’il nous livre souvenirs, rêves et passions.

A la découverte d’une personnalité douce, énergique et optimiste.

 

Suivez-nous sur Twitter

twitter


Suivez-nous sur Facebook

facebook